Newsletter

La ligne bleue du vin de rhubarbe

Article du 26-01-2009

A 20 km d'Epinal, à Rasey, dans les Vosges, la Ferme Moine élabore des cuvées de vin de rhubarbe. Attention, le mot "vin" est légalement consubstantiel au raisin et ne peut donc en principe être appliqué à... la rhubarbe.

Dans les années 80 les Moine possèdent une exploitation de pommes de terre, de veaux et surtout de porcs, dont les prix chutent brutalement lors du scandale des hormones.

En 1985, partis en Belgique pour se renseigner sur la culture des endives, ils en reviennent avec ... 800 pieds de Rheum raponticum, ou rhubarbe.

Ils vendent alors les produits de leur exploitation sur les marchés, juqu'à ce que le grand-père se souvienne d'une recette de famille (locale et ancestrale dans ce climat peu adapté à la culture de la vigne) pour produire une sorte de "vin" à partir des pieds de rhubarbe, qui prend le nom de Crillon.

"Le crillon, c'était un jeu d'enfant : avec ses amis, il partait souvent vers un vallon où l'écho était important. Les jeunes s'amusaient alors à crier à pleins poumons : le jeu du crillon !"

Le produit est élaboré avec les conseils de la station oenologique de Champagne et rencontre un succès commercial local.

Le bouche-à-oreille aidant, il devient connu auprès de grands chefs et sommeliers avides de produits nouveaux jusqu'au Japon et en Russie. La production approche aujourd'hui les 60.000 cols, entièrement élaborée avec les 12.000 pieds de rhubarbe actuels.

La rhubarbe est plantée sur une parcelle bordée de forêts, à l'abri de toute pollution. Pas de désherbants chimiques, ni fongicides ni autres insecticides.

Fin mai - début juin ont lieu les vendanges, pardon, les récoltes, exclusivement manuelles.
Les pétioles sont lavés, broyés juste ce qu'il faut et pressés, pour obtenir un jus de couleur rouge vif.

Se déroulent ensuite les phases de vinification traditionnelles, diverses selon les cuvées : débourbage, ajout éventuel de sirop de fermentation, fermentation, soutirage...

Quant aux débris fibreux, ils sont utilsés par l'industrie cosmétique et pharmaceutique.

Il existe maintenant plusieurs cuvées : le Blanc des Vosges, sec pour des huîtres ou des poissons, le Crillon des Vosges, moelleux sans être trop sucré (63 g) pour un foie gras ou un stilton, et des Perlés de Crillon, pétillants.

Autant d'occasions de piéger ses convives, fussent-ils très connaisseurs...


Mais ce n'est pas tout, la Ferme a le sens de l'accueil. Allez-y. Lors de vos visites, même les enfants pourront se désaltérer ; avec le jus de pommes maison (et médaillé) "Le pressoir des Moine".

 

Michel Moine
La Manche Rasey
88220 Xertigny
03 29 30 83 78
Toutes les coordonnées sur www.crillon-moine.fr

 

Association Vosges Terroir

 

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor