Newsletter

Les seize paysages des Côtes du Rhône

Article du 02-07-2015

C'est un travail remarquable que vient de livrer le Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône lors de la signature à Séguret (Vaucluse) de la Charte paysagère et environnementale des A.O.C. Côtes du Rhône.

Cette démarche a été menée par d'autres vignobles - Banyuls-Collioure, Costières de Nîmes, Beaujolais… - mais la vraie bonne idée de Philippe Pellaton, Président du Syndicat, est de publier l’ouvrage unique qui concrétise le travail accompli, "Paysages et environnement des Côtes du Rhône".

Celui-ci est l’œuvre du bureau d'études spécialisé Territoires & Paysages, créé en 2004 par la géographe Laurence Fabbri.

Ce livre ne peut manquer de sensibiliser profondément les acteurs locaux, vignerons et élus ; il s’avère aussi passionnant pour le grand public.

Il lui offre en effet un regard nouveau sur les vignobles, les plus esthétiques "espaces de production agricole" de la planète, même si la vigne est suivie par les jardins de thé, les rizières en terrasses, les vergers d'oliviers… qui toutefois n'offrent pas la même diversité.

Le texte définit d’abord un premier ensemble de repères sur la place de la vigne dans le paysage : plaine, terrasse, combe, piémont... Les composantes paysagères sont précisées : reliefs, végétation, chemins...

Il détaille surtout, sur les six départements du ressort du Syndicat, de l'Ardèche au Vaucluse, 16 entités paysagères.

Elles sont typicisées - vigne amphithéâtre, promontoire, patrimoine… - et présentées succinctement, clairement et graphiquement sous leurs divers aspects. Notamment, un axe original présent dans chacun des chapitres souligne les éléments paysagers immatériels : les perceptions, les ambiances, les couleurs…

Il y manquerait un petit guide des points de vue et panoramas, et une approche des expressions géologiques marquantes, mais on ne peut demander à l'ouvrage d'être un précis de lecture paysagère.

D’ailleurs, la Charte, ont souligné ses signataires, n’est qu’un point de départ.

Il faut maintenant œuvrer pour la protection de l’environnement, ainsi que pour la valorisation économique des paysages : l’image paysagère est une plus-value pour la notoriété des appellations, pour l’oenotourisme, mais aussi pour l’exportation…

Un cahier d'actions déclinant la stratégie paysagère va bientôt suivre, apportant des recommandations concrètes en matière de signalétique, de communication, d'abords des bâtiments viticoles, de petit patrimoine rural...

On peut rêver qu’un tel travail soit un jour, quelque part, réalisé pour les patrimoines culturels et historiques, bases des paysages narratifs de nos vignobles…

 

On peut se procurer l’ouvrage auprès du Syndicat des Côtes du Rhône (20 €) : www.syndicat-cotesdurhone.com

Territoires & Paysages intervient aussi auprès des vignerons pour la valorisation paysagère de leurs domaines :
www.territoiresetpaysages.fr

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor