Newsletter

Les Graves

Les Graves vont de la « Jalle de Blanquefort » - au Nord de Bordeaux – à Langon, en amont de la Garonne.

Elles forment une bande entre la forêt des Landes à l'ouest et la Garonne à l'est.

C'est la seule appellation à porter le nom de son sol.

Qu'appelle-t-on graves ?

C'est un sol perticulièrement pauvre, composé de graviers, de galets, de calloutis variés (quartz, jaspes, agatoïdes, silex et lydiennes... ).

Leur épaisseur varie d'une vingtaine de centimètres à deux ou trois mètres. Au-dessous, des sous-sols d’argile, de sable, de calcaire... témoignent de la présence ancienne de la Garonne.

Les graves assurent une bonne réflexion du rayonnement solaire


Les Graves comportent trois AOC : graves, pessac-léognan (vins rouges et blancs secs), graves supérieures (vins blancs moelleux).

Cépages : Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet-Franc (rouge) – Sauvignon, Sémillon, Muscadelle (blanc)


Un classement établi en 1953 et complété en 1959 a distingué 16 crus classés

- Château Haut-Brion - Premier Cru Classé 1855 (avec les crus du Médoc)

- Château Bouscaut, Château Carbonnieux, Domaine de Chevalier, Château Couhins, Château Couhins-Lurton, Château de Fieuzal, Château Haut-Bailly, Château La Mission Haut-Brion. Château La Tour Haut-Brion, Château La Tour Martillac, Château Laville Haut-Brion, Château Malartic-Lagravière, Château Olivier, Château Pape-Clément, Château Smith Haut-Lafitte

 




Benoit France

Benoit France


De nombreux châteaux sont classés Monuments historiques ; le château La Louvière, le château de La Brède, le château de Mongenan, le château de Roquetaillade - ou inscrits à l’inventaire des monuments historiques : Château Olivier à Léognan, Château de Rochemorin à Martillac, Villa Bel Air à Saint-Morillon, Château de l’Hospital et Vieux Château Gaubert à Portets.




Site par Neteor