Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ 19/08/2019 14:32:34 http://www.winetourisminfrance.com/ http://www.winetourisminfrance.com/images/logo.gif Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ La via Francigena, itinéraire œnotouristique http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2284_la_via_francigena_itineraire_notouristique.htm <p><strong>L&rsquo;empire romain</strong> avait d&eacute;j&agrave; une voie pour joindre Rome &agrave; la mer du Nord. Pratiqu&eacute;e au <strong>Moyen &Acirc;ge</strong> notamment comme voie de p&egrave;lerinage pour les &laquo; roumieux &raquo; en route pour Saint-Pierre-de-Rome - et plus anciennement attest&eacute;e que le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle - elle porta le nom de via Romea, Francana puis <strong>Francigena</strong>.</p><p>Longue de 1 800 km elle relie l&rsquo;Angleterre, la France, la Suisse et l&rsquo;Italie. Elle a trouv&eacute; sa refondation dans le voyage que fit en 990 <strong>Sig&eacute;ric</strong>, pour se rendre &agrave; Rome aupr&egrave;s du Pape Jean XV et recevoir de ses mains le pallium, symbole de sa nomination d&rsquo;archev&ecirc;que de Canterbury. Sig&eacute;ric a laiss&eacute; la plus ancienne description de la via Francigena, d&rsquo;un de ses itin&eacute;raires du moins puisque <em>tous les chemins m&egrave;nent &agrave; Rome </em>et qu&rsquo;il existe quelques variantes.</p><p><strong>La via Francigena</strong> &ndash; par d&eacute;finition transfrontali&egrave;re - est reconnue par le Conseil de l'Europe comme &laquo; itin&eacute;raire culturel du Conseil de l'Europe &raquo;. Elle travaille &agrave; l&rsquo;heure actuelle sur le dossier de <strong>candidature au patrimoine UNESCO</strong>, action on s&rsquo;en doute de longue haleine qui s&rsquo;accompagne de valorisations patrimoniales, artistiques, th&eacute;&acirc;trales&hellip;</p><p>Le renouveau de la via Francigena est aujourd&rsquo;hui en route. Elle cherche ses b&eacute;n&eacute;voles, ses animateurs, ses ambassadeurs et&hellip; ses vignerons ! En effet, aux nombreux patrimoines, paysagers, civils, militaires et religieux de la via Francigena, il convient d&rsquo;ajouter l<strong>es patrimoines &oelig;noculturels.</strong></p><p>La via Francigena parcourt tout au long de son trajet bien des <strong>vignobles</strong>. Des c&eacute;l&egrave;bres, puisqu&rsquo;elle passe par la <strong>Champagne </strong>(Reims, Ch&acirc;lons-en-Champagne, Bar-sur-Aube), et le patrimoine mondial des &laquo; Coteaux, Maisons et Caves de Champagne &raquo;. Elle fut sans doute suivie par les marchands qui se rendaient aux c&eacute;l&egrave;bres foires de Champagne. Des vignes moins connues aussi : entre Langres et Besan&ccedil;on, elle croise le vignoble de <strong>Champlitte</strong> (<a href="http://www.les-coteaux-de-champlitte.fr" target="_blank">www.les-coteaux-de-champlitte.fr</a>) d&eacute;velopp&eacute; par les &eacute;v&ecirc;ch&eacute;s de Langres et de Dijon ; en Haute-Sa&ocirc;ne, les vignes de <strong>Charcenne </strong>et de <strong>Gy </strong>(implant&eacute;es gr&acirc;ce aux archev&ecirc;ques de Besan&ccedil;on) ; &agrave; Besan&ccedil;on m&ecirc;me le n&eacute;o-vignoble recr&eacute;&eacute; par la Ville sur les bords du Doubs, &agrave; <strong>Velotte</strong>. Signalons &agrave; ce propos la publication r&eacute;cente par le g&eacute;ographe Robert Chapuis de l&rsquo;ouvrage <a href="http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&amp;obj=livre&amp;no=62921" target="_blank"><em>Besan&ccedil;on, un vignoble mill&eacute;naire</em></a> qui fait suite &agrave; sa <a href="/fr/magazine/1674_oenotourisme_en_doubs_et_haute_saone.htm">publication </a>sur les vignobles du Doubs et de la Haute-Sa&ocirc;ne. Enfin, &agrave; l&rsquo;approche de Pontarlier, elle n&rsquo;est pas tr&egrave;s loin du vignoble du Jura.</p><p>Elle traverse ensuite les vignobles suisses du canton de <strong>Vaud </strong>et du <strong>Valais</strong>. On peut rappeler que c&rsquo;est la via Francigena qu&rsquo;ont emprunt&eacute;e les mercenaires suisses appel&eacute;s par le pape Jules II pour cr&eacute;er la Garde suisse en 1506. En <strong>Italie</strong>, la via Francigena passe par les vignobles du Val d&rsquo;Aoste, du Pi&eacute;mont, de Toscane et du Latium.</p><p><strong>Pages &agrave; consulter :</strong><br /><a href="http://charlesmyber.over-blog.com/tag/via%20francigena/" target="_blank">http://charlesmyber.over-blog.com/tag/via%20francigena/</a><br /><a href="https://www.viefrancigene.org" target="_blank">https://www.viefrancigene.org</a><br /><a href="https://www.facebook.com/LaViaFrancigenaEnFrance" target="_blank">https://www.facebook.com/LaViaFrancigenaEnFrance</a><br /></p> Du vin trop cher à l'origine du droit de grève http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2283_du_vin_trop_cher_a_l_origine_du_droit_de_greve.htm <p>Fin f&eacute;vrier <strong>1229</strong>, dans une taverne du faubourg Saint-Marcel (vers les Gobelins), les &eacute;tudiants refusent de payer le vin qu&rsquo;ils jugent trop cher. </p><p>Le chroniqueur <strong>Matthieu Paris</strong> (moine anglais, comme son nom ne l&rsquo;indique pas, qui v&eacute;cut de 1200 &agrave; 1259) raconte : &laquo; ils entr&egrave;rent dans un cabaret o&ugrave; se trouvait par hasard d'excellent vin, <strong>tr&egrave;s agr&eacute;able &agrave; boire</strong>. Une discussion s'&eacute;tant &eacute;lev&eacute;e sur <strong>le prix du vin</strong> entre les cabaretiers et les clercs attabl&eacute;s, on commen&ccedil;a &agrave; se donner des soufflets, &agrave; s'arracher les cheveux &raquo;.</p><p>L&rsquo;&eacute;pisode tourne &agrave; l&rsquo;&eacute;meute, voire &agrave; la guerre urbaine, et la r&eacute;gente <strong>Blanche de Castille</strong> envoie ses archers. La r&eacute;pression est &eacute;pouvantable. Toute l&rsquo;Universit&eacute;, &eacute;tudiants et professeurs, d&eacute;cide de cesser les cours, de faire gr&egrave;ve, de quitter la ville pour d&rsquo;autres universit&eacute;s comme Orl&eacute;ans, Angers, Toulouse ou Oxford. </p><p>Il faut l&rsquo;intervention du pape, <strong>Gr&eacute;goire IX</strong>, pour que le conflit se r&egrave;gle, deux ans apr&egrave;s, en 1231, et que diverses pr&eacute;rogatives comme le droit de gr&egrave;ve &ndash; de &laquo; cessatio &raquo; - soit reconnues &agrave; l&rsquo;universit&eacute; de Paris &laquo; m&egrave;re des sciences &raquo; (<em><strong>parens scientiarum</strong></em>).<br /></p> Le mode d'emploi de l'œnotourisme culturel http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2282_le_mode_d_emploi_de_l_notourisme_culturel.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2282_image1.jpg" align="right" /> Tel est le thème de notre dossier de l’été, notre université d’été en quelque sorte. Dynamique géohistorique, patrimoines culturels oenogastronomiques, méthode PVM ©, guide œnoculturel… voici le tour du sujet en quelques questions. Collecte d’archives vitivinicoles http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2281_collecte_d_archives_vitivinicoles.htm <p>C&rsquo;est une action d&rsquo;envergure, de fond, et de fonds que lance le <strong>Mus&eacute;e de la vigne et du vin d&rsquo;Anjou</strong> &agrave; Saint Lambert du Lattay. Le Mus&eacute;e qui avait innov&eacute; il y a quelques ann&eacute;es en enregistrant et pr&eacute;sentant des t&eacute;moignages audio de vignerons souhaite aujourd&rsquo;hui collecter les <strong>archives vitivinicoles</strong> poss&eacute;d&eacute;es par les habitants, vignerons et collectionneurs de la r&eacute;gion.</p><p>Le Mus&eacute;e de la vigne et du vin d&rsquo;Anjou n&rsquo;est pas qu&rsquo;un passionnant mus&eacute;e : c&rsquo;est aussi un <strong>centre de documentation</strong> qui aujourd&rsquo;hui r&eacute;pertorie plus de 8 000 documents. La collecte d&rsquo;archives qui est lanc&eacute;e permettra d&rsquo;augmenter la connaissance des pratiques viticoles angevines au XXe si&egrave;cle. Elle permettra de garder la <strong>m&eacute;moire </strong>si fuyante de l&rsquo;utilisation des instruments, outils et machines de la viticulture et de la vinification. Elle permettra d&rsquo;envisager de nouveaux projets de valorisation ; expositions, publications&hellip;</p><p>Concr&egrave;tement, sont recherch&eacute;es (pour un <strong>don </strong>ou une <strong>num&eacute;risation</strong>) des photographies, cartes postales, diapositives, vid&eacute;os illustrant les travaux viticoles, les vendanges, la vinification et la mise en bouteilles, les pratiques de commercialisation (au domaine, les tourn&eacute;es, les foires&hellip;), les moments festifs et les temps forts (l&rsquo;achat d&rsquo;une machine viticole, d&rsquo;un pressoir....), les m&eacute;tiers en lien avec la viticulture&hellip;</p><p>Pour participer &agrave; cette collecte, contacter Karine Chevalier, directrice du Mus&eacute;e : <a href="mailto:direction@musee-vigne-vin-anjou.fr" target="_blank">direction@musee-vigne-vin-anjou.fr</a> - 02 41 78 42 75.<br /><a href="http://www.musee-vigne-vin-anjou.fr" target="_blank">www.musee-vigne-vin-anjou.fr</a><br /></p> Qu’est-ce qu’un vignoble ? http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2280_qu_est_ce_qu_un_vignoble.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2280_image1.jpg" align="right" /> Comment un vignoble peut-il créer une marque différenciante ? Qu’est-ce qui le distingue vraiment d’un autre ? Oenotourisme à Grignan http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2279_oenotourisme_a_grignan.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2279_image1.jpg" align="right" /> Un archipel gourmand et zen qui a fait de Grignan son écrin Quatre choses à savoir sur l’oenotourisme http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2278_quatre_choses_a_savoir_sur_l_oenotourisme.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2278_image1.jpg" align="right" /> Quatre questions à Loïc Tanguy, fondateur de la place de marché communautaire Les Grappes L'oenoculturel et les destinations œnotouristiques http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2277_l_oenoculturel_et_les_destinations_notouristiques.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2277_image1.jpg" align="right" /> C’est une formule, incluse dans les vingt mesures présentées par Hervé Novelli le 20 novembre 2018 lors des premières Assises Nationales de l’Œnotourisme, qui va marquer l’année 2019 Cépages et vins pour l’anniversaire de Balzac http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2276_cepages_et_vins_pour_l_anniversaire_de_balzac.htm <p>A l&rsquo;occasion du <strong>220e anniversaire</strong> de la naissance de <strong>Balzac </strong>se succ&egrave;deront &agrave; Tours bien des &eacute;v&eacute;nements. Certains concernent ces vins de Loire qu&rsquo;il a tant aim&eacute;s. </p><p>Ainsi, une <strong>exposition </strong>&laquo; Balzac, la vigne et le vin &raquo; se tiendra du 15 mai au 25 septembre dans les jardins de la ville.<br />Une plantation de <strong>ceps de Balzac blanc</strong> sera faite le lundi 20 mai par l&rsquo;association &laquo; La vigne entre deux rives du Cher &raquo; (<a href="https://www.lavigne-entre2rivesducher.fr" target="_blank">https://www.lavigne-entre2rivesducher.fr</a>).<br />Le 6 octobre, lors de la f&ecirc;te des vendanges, une cuv&eacute;e Honor&eacute; de Balzac (Vouvray) sera offerte &agrave; la ville de Tours. La bouteille sera r&eacute;alis&eacute;e par la <strong>verrerie d&rsquo;art des coteaux de Ponc&eacute;-sur-le-Loir</strong>.</p> Innovantes Rencontres de Bacchus http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2273_innovantes_rencontres_de_bacchus.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2273_image1.jpg" align="right" /> C'est une journée innovante qui réunissait les professionnels du tourisme, du vin et de la culture le 26 novembre au Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal - Vienne.