Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ 14/10/2019 10:35:17 http://www.winetourisminfrance.com/ http://www.winetourisminfrance.com/images/logo.gif Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ Rencontres en vin http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2288_rencontres_en_vin.htm <p><strong>Winameety</strong> est une start-up qui permet &agrave; tous les amateurs de vin de <strong>localiser </strong>les lieux de d&eacute;gustation ouverts et de se tenir au courant des <strong>&eacute;v&eacute;nements </strong>autour d&rsquo;eux ! <br />A l&rsquo;inverse de la logique actuelle d&rsquo;uberisation, <strong>Winameety</strong> cherche &agrave; favoriser la rencontre r&eacute;elle entre ceux qui aiment faire le vin, ceux qui aiment le vendre et ceux qui aiment le boire.<br />L&rsquo;application est <strong>gratuite </strong>et les professionnels peuvent publier gratuitement leurs &eacute;v&eacute;nements, leurs vins et les informations sur leur activit&eacute; (<a href="mailto:contact@winameety.com" target="_blank">contact@winameety.com</a>).</p><p><a href="http://www.winameety.com" target="_blank">www.winameety.com</a></p> La Vie mystérieuse du vin http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2287_la_vie_mysterieuse_du_vin.htm Difficile de r&eacute;sumer une pens&eacute;e qui tout &agrave; la fois va au c&oelig;ur du vin et en explore les fronti&egrave;res tr&egrave;s peu fr&eacute;quent&eacute;es. <p>Pour Bruno Quenioux, fils de vigneron, ardent d&eacute;fenseur du bio, le vin est un &laquo; <em>sujet incorporel</em> &raquo;. L&rsquo;impalpable est sous chaque pas, l&rsquo;invisible devant chaque regard. Cet invisible riche et paradoxal qui exprime le lien entre l&rsquo;homme et le terroir.<br />Rejoint par des t&eacute;moignages comme celui d&rsquo;Aubert de Vilaine, pour qui il convient de s&rsquo;attacher moins &agrave; la chair et plus &agrave; l&rsquo;esprit du vin, Bruno Quenioux raconte l&rsquo;&eacute;nergie des vins, la vibration, le magn&eacute;tisme, le lien entre mati&egrave;re et &eacute;nergie, entre r&eacute;sonance, mystique et souffle. Il exprime le paradoxe vivant du vin &laquo; <em>l&eacute;ger comme de l&rsquo;eau, et intense comme un grand alcool</em> &raquo;.</p><p>Alors, l&rsquo;amateur de vin ne d&eacute;guste pas, il go&ucirc;te ; il ne se saisit pas du vin, il s&rsquo;ouvre &agrave; lui. L&rsquo;amateur retrouve le bouquet et non &ndash; comme les d&eacute;gustateurs qui &laquo; <em>divisent</em> &raquo; le vin - les ar&ocirc;mes. Il vit &laquo; <em>l&rsquo;enstase</em> &raquo; du vin, sa pr&eacute;sence, retrouve la &laquo; <em>source de la saveur</em> &raquo;, la min&eacute;ralit&eacute;. Bruno Quenioux pr&eacute;f&egrave;re la musique de la nature &agrave; la musique dans les vignes (&laquo; <em>les grands vins sont faits de silence</em> &raquo;). Il c&eacute;l&egrave;bre la lenteur et l&rsquo;exigence du d&eacute;tail (&laquo; <em>le juste geste au juste moment</em> &raquo;) dans une r&eacute;alisation qui ne consiste pas &agrave; faire un grand vin, mais le vin d&rsquo;un terroir.</p><p>Fondateur de la cave <strong>Philovino </strong>apr&egrave;s avoir dirig&eacute; le secteur vin des Galeries Lafayette, Bruno Quenioux n&rsquo;h&eacute;site pas &agrave; descendre dans l&rsquo;ar&egrave;ne des d&eacute;bats quotidiens du vin et chacun ou presque en prend pour son grade : des interprofessions ; des appellations ; les vins de la banque et de l&rsquo;&oelig;nologie : la standardisation des c&eacute;pages ; les c&eacute;pages r&eacute;sistants qui sont &laquo; <em>bel et bien des OGM</em> &raquo;. &laquo; <em>Aujourd&rsquo;hui, on fait des vins o&ugrave; il n&rsquo;y a plus d&rsquo;invisible</em> &raquo;. Les vins sont mat&eacute;riels, d&eacute;sacralis&eacute;s, jeunes, faciles, &eacute;loign&eacute;s de toute transmission. S&eacute;curis&eacute;s aussi, alors que &laquo; <em>la vinification est une succession de d&eacute;sordres</em> &raquo;.</p><p>Ce livre est celui d&rsquo;une exp&eacute;rience unique, celle que fait Bruno Quenioux du vin, et quand on l&rsquo;a beaucoup &eacute;cout&eacute;, on est heureux de le lire dans cette <em><strong>Vie myst&eacute;rieuse du vin</strong></em>. Cent quatre-vingts pages d&rsquo;une rare densit&eacute;. Le vin reste myst&eacute;rieux, mais avec ces le&ccedil;ons de sagesse et d&rsquo;humilit&eacute; on comprend mieux pourquoi et comment il l&rsquo;est.</p><p><strong>La Vie myst&eacute;rieuse du vin</strong><br />Bruno Quenioux<br />Cherche Midi<br />18 &euro; <br /><a href="https://www.lisez.com/livre-grand-format/la-vie-mysterieuse-du-vin/9782749157146" target="_blank">www.lisez.com/livre-grand-format/la-vie-mysterieuse-du-vin/9782749157146</a></p><p><strong>Philovino</strong><br /><a href="http://philovino.com/" target="_blank">http://philovino.com</a><br /></p> Livres en Vignes, vendanges culturelles http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2286_livres_en_vignes_vendanges_culturelles.htm <p>Comme chaque ann&eacute;e, et pour la <strong>12e ann&eacute;e</strong>, des vendanges culturelles vont se d&eacute;rouler au <strong>ch&acirc;teau du Clos de Vougeot</strong>.</p><p>La fondatrice de <strong>Livres en Vignes</strong>, Evelyne Philippe, r&eacute;unira sous la pr&eacute;sidence de Camille Pascal (l&rsquo;auteur de <em>L'&eacute;t&eacute; des quatre rois</em>) une centaine d&rsquo;auteurs pour le week-end des <strong>28 et 29 septembre</strong>. </p><p>Des auteurs de &laquo; litt&eacute;rature g&eacute;n&eacute;rale &raquo; mais aussi <strong>des &eacute;cri-vins</strong> tels que Jean-Robert Pitte, Fran&ccedil;oise Argod-Dutard, Jordi Ballester et Herv&eacute; Alexandre, Fabrizio Bucella, Robert Chapuis, L&eacute;a et Yves Darricau, Thierry Dussard (Prix Livres en Vignes du Clos de Vougeot 2019 pour <em>Le ch&ecirc;ne en majest&eacute; : de la for&ecirc;t au vin</em>), Marc Lagrange, Eric Morain, Bruno Quenioux, Jacky Rigaux, Jon Wyand&hellip;</p><p>Pour ce qui est des <strong>conf&eacute;rences et d&eacute;bats</strong> autour de la vigne et du vin, les participants auront le choix entre &laquo; Risques et avantages du changement climatique &raquo;, &laquo; Le vin bio : une mode ou un progr&egrave;s ? &raquo;, &laquo; Vin, de la for&ecirc;t au tonneau &raquo;, &laquo; La BD et le vin &raquo; (le samedi) ; &laquo; Vin : entre l&rsquo;histoire et la g&eacute;ographie &raquo;, &laquo; Le vin, bon pour la sant&eacute; ? &raquo; (le dimanche).</p><p>Tout le programme de cette f&ecirc;te litt&eacute;raire &ndash; gratuite et rendue possible par <a href="https://www.livresenvignes.fr/partenaires.html" target="_blank">ses partenaires</a> &ndash; se trouve (avec la Grande Dict&eacute;e, les animations Jeune Public, la lecture-concert&hellip;) sur <a href="https://www.livresenvignes.fr/" target="_blank"><strong>www.livresenvignes.fr</strong></a>.</p> Les vignobles du Gard http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2285_les_vignobles_du_gard.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2285_image1.jpg" align="right" /> Logiques géographiques et dynamiques historiques uniques, le Gard compte cinq vignobles bien différents La via Francigena, itinéraire œnotouristique http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2284_la_via_francigena_itineraire_notouristique.htm <p><strong>L&rsquo;empire romain</strong> avait d&eacute;j&agrave; une voie pour joindre Rome &agrave; la mer du Nord. Pratiqu&eacute;e au <strong>Moyen &Acirc;ge</strong> notamment comme voie de p&egrave;lerinage pour les &laquo; roumieux &raquo; en route pour Saint-Pierre-de-Rome - et plus anciennement attest&eacute;e que le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle - elle porta le nom de via Romea, Francana puis <strong>Francigena</strong>.</p><p>Longue de 1 800 km elle relie l&rsquo;Angleterre, la France, la Suisse et l&rsquo;Italie. Elle a trouv&eacute; sa refondation dans le voyage que fit en 990 <strong>Sig&eacute;ric</strong>, pour se rendre &agrave; Rome aupr&egrave;s du Pape Jean XV et recevoir de ses mains le pallium, symbole de sa nomination d&rsquo;archev&ecirc;que de Canterbury. Sig&eacute;ric a laiss&eacute; la plus ancienne description de la via Francigena, d&rsquo;un de ses itin&eacute;raires du moins puisque <em>tous les chemins m&egrave;nent &agrave; Rome </em>et qu&rsquo;il existe quelques variantes.</p><p><strong>La via Francigena</strong> &ndash; par d&eacute;finition transfrontali&egrave;re - est reconnue par le Conseil de l'Europe comme &laquo; itin&eacute;raire culturel du Conseil de l'Europe &raquo;. Elle travaille &agrave; l&rsquo;heure actuelle sur le dossier de <strong>candidature au patrimoine UNESCO</strong>, action on s&rsquo;en doute de longue haleine qui s&rsquo;accompagne de valorisations patrimoniales, artistiques, th&eacute;&acirc;trales&hellip;</p><p>Le renouveau de la via Francigena est aujourd&rsquo;hui en route. Elle cherche ses b&eacute;n&eacute;voles, ses animateurs, ses ambassadeurs et&hellip; ses vignerons ! En effet, aux nombreux patrimoines, paysagers, civils, militaires et religieux de la via Francigena, il convient d&rsquo;ajouter l<strong>es patrimoines &oelig;noculturels.</strong></p><p>La via Francigena parcourt tout au long de son trajet bien des <strong>vignobles</strong>. Des c&eacute;l&egrave;bres, puisqu&rsquo;elle passe par la <strong>Champagne </strong>(Reims, Ch&acirc;lons-en-Champagne, Bar-sur-Aube), et le patrimoine mondial des &laquo; Coteaux, Maisons et Caves de Champagne &raquo;. Elle fut sans doute suivie par les marchands qui se rendaient aux c&eacute;l&egrave;bres foires de Champagne. Des vignes moins connues aussi : entre Langres et Besan&ccedil;on, elle croise le vignoble de <strong>Champlitte</strong> (<a href="http://www.les-coteaux-de-champlitte.fr" target="_blank">www.les-coteaux-de-champlitte.fr</a>) d&eacute;velopp&eacute; par les &eacute;v&ecirc;ch&eacute;s de Langres et de Dijon ; en Haute-Sa&ocirc;ne, les vignes de <strong>Charcenne </strong>et de <strong>Gy </strong>(implant&eacute;es gr&acirc;ce aux archev&ecirc;ques de Besan&ccedil;on) ; &agrave; Besan&ccedil;on m&ecirc;me le n&eacute;o-vignoble recr&eacute;&eacute; par la Ville sur les bords du Doubs, &agrave; <strong>Velotte</strong>. Signalons &agrave; ce propos la publication r&eacute;cente par le g&eacute;ographe Robert Chapuis de l&rsquo;ouvrage <a href="http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&amp;obj=livre&amp;no=62921" target="_blank"><em>Besan&ccedil;on, un vignoble mill&eacute;naire</em></a> qui fait suite &agrave; sa <a href="/fr/magazine/1674_oenotourisme_en_doubs_et_haute_saone.htm">publication </a>sur les vignobles du Doubs et de la Haute-Sa&ocirc;ne. Enfin, &agrave; l&rsquo;approche de Pontarlier, elle n&rsquo;est pas tr&egrave;s loin du vignoble du Jura.</p><p>Elle traverse ensuite les vignobles suisses du canton de <strong>Vaud </strong>et du <strong>Valais</strong>. On peut rappeler que c&rsquo;est la via Francigena qu&rsquo;ont emprunt&eacute;e les mercenaires suisses appel&eacute;s par le pape Jules II pour cr&eacute;er la Garde suisse en 1506. En <strong>Italie</strong>, la via Francigena passe par les vignobles du Val d&rsquo;Aoste, du Pi&eacute;mont, de Toscane et du Latium.</p><p><strong>Pages &agrave; consulter :</strong><br /><a href="http://charlesmyber.over-blog.com/tag/via%20francigena/" target="_blank">http://charlesmyber.over-blog.com/tag/via%20francigena/</a><br /><a href="https://www.viefrancigene.org" target="_blank">https://www.viefrancigene.org</a><br /><a href="https://www.facebook.com/LaViaFrancigenaEnFrance" target="_blank">https://www.facebook.com/LaViaFrancigenaEnFrance</a><br /></p> Du vin trop cher à l'origine du droit de grève http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2283_du_vin_trop_cher_a_l_origine_du_droit_de_greve.htm <p>Fin f&eacute;vrier <strong>1229</strong>, dans une taverne du faubourg Saint-Marcel (vers les Gobelins), les &eacute;tudiants refusent de payer le vin qu&rsquo;ils jugent trop cher. </p><p>Le chroniqueur <strong>Matthieu Paris</strong> (moine anglais, comme son nom ne l&rsquo;indique pas, qui v&eacute;cut de 1200 &agrave; 1259) raconte : &laquo; ils entr&egrave;rent dans un cabaret o&ugrave; se trouvait par hasard d'excellent vin, <strong>tr&egrave;s agr&eacute;able &agrave; boire</strong>. Une discussion s'&eacute;tant &eacute;lev&eacute;e sur <strong>le prix du vin</strong> entre les cabaretiers et les clercs attabl&eacute;s, on commen&ccedil;a &agrave; se donner des soufflets, &agrave; s'arracher les cheveux &raquo;.</p><p>L&rsquo;&eacute;pisode tourne &agrave; l&rsquo;&eacute;meute, voire &agrave; la guerre urbaine, et la r&eacute;gente <strong>Blanche de Castille</strong> envoie ses archers. La r&eacute;pression est &eacute;pouvantable. Toute l&rsquo;Universit&eacute;, &eacute;tudiants et professeurs, d&eacute;cide de cesser les cours, de faire gr&egrave;ve, de quitter la ville pour d&rsquo;autres universit&eacute;s comme Orl&eacute;ans, Angers, Toulouse ou Oxford. </p><p>Il faut l&rsquo;intervention du pape, <strong>Gr&eacute;goire IX</strong>, pour que le conflit se r&egrave;gle, deux ans apr&egrave;s, en 1231, et que diverses pr&eacute;rogatives comme le droit de gr&egrave;ve &ndash; de &laquo; cessatio &raquo; - soit reconnues &agrave; l&rsquo;universit&eacute; de Paris &laquo; m&egrave;re des sciences &raquo; (<em><strong>parens scientiarum</strong></em>).<br /></p> Le mode d'emploi de l'œnotourisme culturel http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2282_le_mode_d_emploi_de_l_notourisme_culturel.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2282_image1.jpg" align="right" /> Tel est le thème de notre dossier de l’été, notre université d’été en quelque sorte. Dynamique géohistorique, patrimoines culturels oenogastronomiques, méthode PVM ©, guide œnoculturel… voici le tour du sujet en quelques questions. Collecte d’archives vitivinicoles http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2281_collecte_d_archives_vitivinicoles.htm <p>C&rsquo;est une action d&rsquo;envergure, de fond, et de fonds que lance le <strong>Mus&eacute;e de la vigne et du vin d&rsquo;Anjou</strong> &agrave; Saint Lambert du Lattay. Le Mus&eacute;e qui avait innov&eacute; il y a quelques ann&eacute;es en enregistrant et pr&eacute;sentant des t&eacute;moignages audio de vignerons souhaite aujourd&rsquo;hui collecter les <strong>archives vitivinicoles</strong> poss&eacute;d&eacute;es par les habitants, vignerons et collectionneurs de la r&eacute;gion.</p><p>Le Mus&eacute;e de la vigne et du vin d&rsquo;Anjou n&rsquo;est pas qu&rsquo;un passionnant mus&eacute;e : c&rsquo;est aussi un <strong>centre de documentation</strong> qui aujourd&rsquo;hui r&eacute;pertorie plus de 8 000 documents. La collecte d&rsquo;archives qui est lanc&eacute;e permettra d&rsquo;augmenter la connaissance des pratiques viticoles angevines au XXe si&egrave;cle. Elle permettra de garder la <strong>m&eacute;moire </strong>si fuyante de l&rsquo;utilisation des instruments, outils et machines de la viticulture et de la vinification. Elle permettra d&rsquo;envisager de nouveaux projets de valorisation ; expositions, publications&hellip;</p><p>Concr&egrave;tement, sont recherch&eacute;es (pour un <strong>don </strong>ou une <strong>num&eacute;risation</strong>) des photographies, cartes postales, diapositives, vid&eacute;os illustrant les travaux viticoles, les vendanges, la vinification et la mise en bouteilles, les pratiques de commercialisation (au domaine, les tourn&eacute;es, les foires&hellip;), les moments festifs et les temps forts (l&rsquo;achat d&rsquo;une machine viticole, d&rsquo;un pressoir....), les m&eacute;tiers en lien avec la viticulture&hellip;</p><p>Pour participer &agrave; cette collecte, contacter Karine Chevalier, directrice du Mus&eacute;e : <a href="mailto:direction@musee-vigne-vin-anjou.fr" target="_blank">direction@musee-vigne-vin-anjou.fr</a> - 02 41 78 42 75.<br /><a href="http://www.musee-vigne-vin-anjou.fr" target="_blank">www.musee-vigne-vin-anjou.fr</a><br /></p> Qu’est-ce qu’un vignoble ? http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2280_qu_est_ce_qu_un_vignoble.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2280_image1.jpg" align="right" /> Comment un vignoble peut-il créer une marque différenciante ? Qu’est-ce qui le distingue vraiment d’un autre ? Oenotourisme à Grignan http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2279_oenotourisme_a_grignan.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2279_image1.jpg" align="right" /> Un archipel gourmand et zen qui a fait de Grignan son écrin